{mise a jour] : Samedi matin, plus d'une centaine de citoyens se sont rassemblés devant la préfecture de Cergy-Pontoise pour s'opposer a la constitutionalisation de l'Etat d'Urgence.

Jean-Claude Vitran, son président, a pris la parole pour de la ligue des Droits de l'homme du Val d'Oise.

A noter que cette semaine, 9 des 10 députés Front de Gauche ont voté contre la prolongation de l'Etat d'Urgence de 3 mois.

20160213_11300620160213_113741

 


Levée immédiate de l'état d'urgence et de l'état d'exception permanent.

Abandon de la constitutionnatisation de l'état d'urgence et de la déchéance de nationalité.

Arrêt de la répression et de la stigmatisation des manifestant-e-s et militant-e-s des mouvements sociaux, des migrant-e-s, des musulman-e-s ou supposé-e-s l'être, des quartiers populaires. Arrêt de la répression antisyndicale.

Respect de la liberté de manifester, de se réunir et de s'exprimer.

Collectif stop état d'urgence 95 : (Premiers signataires) ATTAC VOS - ATMF - CGT Educ'action 95 - DAL. FCPE95 - FEMMES PLURIELLES - LIGUE DES DROITS DE L'HOMME - FRONT DE GAUCHE MONTIGNY et de nombreux citoyens engagés.

Avec le soutien de : ENSEMBLE 195 - NPA - PCF95 - PG

 

StopEtatUrgence-logo