Les 1143 salariés de Goodyear défendaient leur emploi, celui de leurs enfants.
Face à eux un groupe multinational, Titan, qui a racheté l'entreprise Goodyear, et qui la désosse pour aller la réinstaller en Russie.

goodyear

Non pas parce que l'entreprise française n'était plus viable.
Mais parce qu'en Russie les fonds d'investissement qui détiennent Titan y gagneront plus d'argent (!), ce que vient d'avouer crûment son Pdg Maurice Taylor qui avait déjà insulté les travailleurs français lors du conflit : «Il est mieux de faire des affaires en Russie aujourd’hui qu’en France».
La caisse enregistreuse a parlé.., au détriment de nos emplois.
Après avoir résisté, les salariés d'Amiens ont été licenciés et certains sont maintenant condamnés à des peines de prison.
Le monde à l'envers !
le Front  de gauche Montigny affirme sa totale solidarité avec ces travailleurs et vous appellent à en faire de même en signant la pétition de la CGT Amiens : http://cgt.fr/L-appel-des-Goodyear.html