Lors du conseil municipal du 25 juin dernier, les élus du groupe Front de Gauche ont souhaité proposer une motion pour soutenir la Maison des Loisirs et de la Culture d’Herblay lors des questions diverses.  Monsieur le Député-maire n’a pas souhaité que cette motion soit à l’ordre du jour.

Les élus du groupe Front de Gauche vous communique l’intervention qu’ils voulaient présenter :

Chers Collègues,

Comme le savez certainement, la MJC d’Herblay est menacée de fermeture après 50 ans au service des Herblaysiens et des concitoyens des communes limitrophes.

La maison de la Jeunesse et de la Culture d’Herblay, partenaire de la commune,  percevait  chaque année, une subvention et bénéficiait de locaux mis à disposition. Mr Rouleau, maire UMP, décide de façon brutale et sans explication satisfaisante, de mettre un terme à ce partenariat.

La MJC d’Herblay c’est :

-           Plus d’une centaine de personnes (bénévoles et salariés).

-           Plus de 1000 adhérents engendrant plus de 3000 bénéficiaires,

-          Plusieurs dizaines de partenaires associatifs et institutionnels.

-          21 disciplines artistiques différentes,

-          86 créneaux horaires pour 112 heures d’interventions par semaine.

-          Plus de 50 propositions de spectacles et d’animations locales par an,

-          Une radio.

Mais avant tout, la MJC c’est une association d’éducation populaire afin de permettre à tous un accès à l’éducation et à la culture afin que chacun puisse participer à la construction d’une société plus juste, plus humaine et plus solidaire.

Pour rendre le coup de grâce à la MJC, Monsieur Rouleau a décidé de créer une association reprenant les activités de la MJC et ainsi réduire à néant le travail associatif constitué. En parallèle, les intervenants professionnels ont été convoqués individuellement pour leur proposer des animations afin de réduire la mobilisation contre cette fermeture.

Le Groupe Front de Gauche propose au Conseil Municipal de voter une motion de soutien à la MJC d’Herblay.

 

Motion présentée

Attachés aux valeurs associatives, les élus de la commune de Montigny-lès-Cormeilles   demandent à Monsieur le Maire d’Herblay de sursoir au projet relatif de la maison des Loisirs et de la Culture et de s’engager dans un processus de concertation avec l’association concernée.

La crise économique, sociale et écologique profonde que nous traversons nous conduit à penser que le monde ne peut rester en l'état et qu'il est urgent que les hommes reprennent collectivement leur destin en main. Nous vivons un redéploiement des inégalités tant dans notre pays que sur l'ensemble de la planète. Entre les 5 % les plus riches de la Terre et les 5 % les plus pauvres, l'écart des revenus atteint 74 pour 1, contre 3 pour 1 en 1960.

Ces inégalités menacent aujourd'hui l'unité du corps social. La démocratie délégataire connaît une grave crise de légitimité. Les milieux populaires et les jeunes ne se sentent plus représentés. La montée du Front Nationale lors de ces dernières élections est une alarme que tout républicain doit entendre. Aussi, la démocratie participative est-elle devenu une priorité, car les femmes et les hommes ont un urgent besoin de s'exprimer, de mettre des mots sur ce qu'ils vivent, d'apprendre à voir, de comprendre, de s'engager en sachant mieux l'Histoire qu'ils font. "Substituer enfin l'ambition d'éclairer les hommes à celle de les dominer", disait déjà Condorcet dans son Projet d'instruction publique de 1792. 

La Maison des loisirs d’Herblay est un maillon de l’Education Populaire qui touche les Herblaysiens  et les citoyens des villes limitrophes.  Sa fermeture  brutale est un coup porté à ces besoins essentiels des habitants du Parisis que sont la culture et la découverte de l’autre. En effet, elle est un lien ressource et contribue par son action au vivre ensemble.

mjc