Le vendredi 14 mars  à partir de 19 heures 45 , la salle Max-Pol-Fouchet s’est remplie d'ignymontains venus au dernier Meeting de la campagne de la liste « Montigny solidaire - l’humain d’abord ». En présence de René RAULIN, président du comité de soutien,  d’Alain FEUCHOT et de Michel RUIZ responsable fédéral du PCF,  98 personnes sont venus écouter Adèle, la plus jeune candidate ignymontaine. Intimidée devant un public attentif, elle a présenté :

 Delphine Beauvois secrétaire nationale du parti de Gauche. Celle-ci a précisé pourquoi elle était venue soutenir la liste. Elle voit dans son programme un véritable élan en faveur de l’égalité de traitement des femmes et un outil de lutte contre les professionnels de la politique qui utilisent les municipales comme des strapontins personnels.

 Véronique Sandoval responsable nationale du parti communiste français est intervenue pour préciser que la liste était un point d’appui pour les habitants pour lutter contre l’austérité qui impacte les familles et qui œuvre en direction des solidarités pour faire obstacle au racisme ambiant et développé par le  Front National. Elle a rappelé que les candidats s’étaient donnés pour mission après les élections municipales, et quelques soient les résultats, de poursuivre leur lutte avec les habitants pour le mieux vivre.

 Pascal Videcoq, tête de liste  a rappelé pourquoi les communistes de Montigny ont décidé collectivement  de constituer une liste Front de gauche, du fait du refus de M. Carpentier de parler de son programme qui est pour le PCF essentiel dans la situation économique et sociale mais également par le fait que la représentativité du Front de Gauche a été minorée et mis à la marge.

 

DSC06188

DSC06192

DSC06195

DSC06196

DSC06198

 

DSC06199

 

 

DSC06182

DSC06193

 

 

 

 

Les communistes, soutenus par des ignymontains et le Parti de Gauche, mènent une campagne de proximité faites de rencontres, de porte à porte et de réunions, qui ont permis la rédaction d’un programme municipal qui répond aux attentes des habitants.

 Pascal Videcoq a rappelé « comment parler solidarités locales sans mesurer que les familles de classes moyennes, les jeunes et les retraités sont les premières victimes de l’injustice sociale, symbolisée par l’augmentation de la TVA, la reforme des retraites… »

Il a été précisé également que le choix des votes successifs du Député-maire Jean-Noël Carpentier, accompagne la politique d’austérité de l’actuel gouvernement qui prévoit la suppression de 1 milliard 400 millions d’euros aux collectivités territoriales.

 Puis, la tête de liste a  décliné les quatre axes majeurs du programme

-          Une ville citoyenne qui se fonde sur la participation des habitants à la gestion de la ville,

-          Une ville éducative qui repose sur la réussite éducative des enfants et des jeunes, sur le développement et le soutient du sports comme facteur d’épanouissement et sur l’amplification d’une politique culturelle ambitieuse, innovante et attractive,

-          Une ville durable qui se construit sur un juste équilibre dans le développement de Montigny tout en préservant l’environnement notamment en stoppant la densification outrancière, en étudiant le principe d’une gestion publique de l’eau,  en tenant un programme de travaux d’isolation et d’installation d’énergie alternative dans les bâtiments publics,

-          une ville pour tous par le renfort des services publics notamment les effectifs de la Police Nationale de jour comme de nuit, par le renfort des services municipaux.

Au terme de la présentation du programme, les 32 candidats ont été présenté.

 L’intervention de Pascal Videcoq s’est terminé par une citation de Denis Diderot « l’Homme est le terme unique d’où il faut partir et auquel il faut tout ramener ». Celle-ci reflète bien le caractère particulier de la liste « Montigny solidaire – l’humain d’abord » où l’être humain est au centre de toutes les  préoccupations. 

 Puis les personnes présentes ont poursuivi leurs échanges autour d’un verre de l’amitié qui s’est poursuivi tardivement dans la soirée. Des ignymontains convaincus par le programme et le dynamisme de la liste ont proposé leur aide pour les quelques jours à venir pour gagner des voix. Ce fut donc une belle soirée dans une ambiance enthousiaste.